Taxi quiberon, bretagne sud

La Presqu'île de Quiberon présente sa MOTO TAXI 2017...

news taxi quiberon

Water Taxi : Quiberon vers Les Îles & Port Crouesty ! Location... 0760001410

news taxi quiberon

Articles de presse

Ouest France - 23/08/2013

La Moto Taxi se joue des Embouteillages l'été !!!

L'EIRL NEVO, fêtera ses 30 ans l'année prochaine et pour se démarquer de la concurence, le père Robert et le fils David ont mis en place cette année le VTC pour les amateurs de Luxe & la Moto Taxi pour pour se jouer des bouchons fréquents sur la Presqu'île de Quiberon...

Nous avions ressenti une demande très forte de la part des gens qui veulent respecter un horaire précis pour ne pas rater un train, un avion ou un bateau pour les îles...

C'est une 1ère dans le Département du Morbihan après avoir obtenu l'accord du Préfet du 56...

Après un été très constructif, David fait le Bilan de la saison 2013... nous avions fait une évaluation préalable, il se trouve que cela a plu énormément. A tel point, qu'elle qu'elle a fonctionné presque 3 fois plus que ce que nous pensions !!!

A ce jour, nous envisageons donc de mettre une 2ème Moto pour les couples ainsi qu'un projet de Bateau Taxi qui verra certainement le jour pour la saison estivale de 2014...

Contact : 06 07 09 01 27, http://www.taxi-quiberonnais.com

Ouest France - 01/12/2012

Jeunes Footballers Quiberonnais
Ouest France - 01/12/2012

La Sté ABACA Taxis Quiberonnais géré par David NEVO a officiellement sponsorisé toutes les équipes de foot de Quiberon. Les U7, U8, U9, U10, U11, U12...jusqu'à l'équipe B se voient donc accueillir leurs nouvelles tenues.

Une petite surprise néanmoins sur la jeune équipe des U9, très prometteuse où nous retrouvons Kylian NEVO (Fils 7 ans, en bas à gauche). Fier de porter son maillot, il nous a confié qu'il espérait gagner ses prochains matchs pour faire honneur à l'entreprise familiale et à son père.

Infos pratiques : Névo David, Abaca Taxi Quiberonnais & St Pierrois
Tél. : 06 07 09 01 27

Ouest France Sport, Football...

Ouest France - 06/10/2012

Nouveau Sponsor au Football Club Quiberonnais
Ouest France - 06/10/2012

C'est avec honneur que le Football Club Quiberonnais se voit accueillir un nouveau sponsor. L'équipe A portera désormais le maillot de la Sté ABACA Taxi Quiberonnais.

David Névo, gérant de la société de transport est passionné de Football. Il se voit attribuer les honneurs et ne compte pas en rester là ! Les nouveaux maillots ont permis à l'équipe de s'affirmer sur les terrains et elle se voit de nouveaux gagner ses matchs. Serais-ce un signe de fierté ?...

Infos pratiques : Névo David, Abaca Taxi Quiberonnais & St Pierrois
Tél. : 06 07 09 01 27

Ouest France Sport, Football...

Le Télégramme - 17/12/2011

Le taxi solidaire, ça marche à Saint-Pierre-Quiberon
Le Télégramme - 17/12/2011

Pourquoi ? Comment ?

Qu'est-ce que le taxi solidaire ?
C'est un service offert aux seniors Saint-Pierrois sans moyen de locomotion et éloignés du centre pour se rendre au marché le jeudi matin. Il dessert tous les villages de la commune, de Penthièvre au Rohu, en passant par Kervihan ou Kergroix.

Comment ça marche ?
Les personnes intéressées contactent au plus tard le mardi la mairie (02 97 30 92 00) et donnent leurs coordonnées. Le taxi organise alors le transport avec les informations municipales. Le taxi Nevo, (un artisan Saint-Pierrois) prend les « clients » à domicile, les dépose au marché, leur laisse le temps de faire leurs courses (en général 1 heure) avant de les reconduire chez eux. Ce service leur est facturé 3 €, le différentiel du coût réel est pris en charge par la mairie.

Quel est le bilan de fonctionnement ?
Depuis sa mise en place, en 2006, ce service a ses utilisateurs réguliers, chaque semaine et en est fortement apprécié. Il le sera d'autant plus le 22 décembre que le marché de Noël est complété par un marché des artisans.

Le Télégramme - 24/11/2011

Transport. Un service à la demande chaque jeudi
Le Télégramme - 24 novembre 2011

Jeudi dernier, elles n'étaient que deux dans la voiture de Robert Névo, mais certains jours, le nombre des passagers peut atteindre huit personnes. Depuis plusieurs années, la municipalité a mis en place ce service de transport pour se rendre au marché pour les personnes sans moyen de locomotion. Il n'y a qu'à demander! De Kerhostin, de Penthièvre, du Rohu, elles sont maintenant habituées à prendre place dans la voiture ou le van de Robert Névo, et l'ambiance est particulièrement bonne. «Cela a changé notre vie, expliquent ces dames. Nous avons plaisir à venir au marché. On se retrouve ainsi toutes les semaines. On discute».

Contact social

Ce service de transport collectif permet de garder un contact social en plus d'offrir la possibilité de faire ses courses sans être tributaire des enfants ou des voisins. La municipalité tient donc à maintenir ce service «à la carte» très apprécié par les utilisateurs et encourage d'autres personnes à l'utiliser. «Grâce à une convention, M.Névo vient chercher chaque personne à leur domicile, explique Élisabeth Le Bihan, l'adjointe en charge de l'économie. Il les ramène ensuite et dépose leur course à la porte. Il suffit de téléphoner à la mairie jusqu'au mercredi précédant pour demander le passage. Il n'y a pas d'inscription, c'est à la demande». Ce service est financé en grande partie par la municipalité. Une participation de 3 EUR est demandée aux usagés par transport.

Ouest France - 21/10/2011

La moto taxi a de l'avenir - Quiberon
Ouest France - 21/10/2011

Pour ceux dont l'activité économique dépend de la route, la question de la circulation et du stationnement est des plus cruciale.

Comment faites-vous pour stationner ?
Il est complètement impossible de se garer. Certes, il existe bien des aires de stationnement, en principe réservées à notre profession. Nous réclamons des aires de stationnement réservées aux taxis. Au-delà du manque à gagner que peut représenter l'absence de places de stationnement sur Quiberon, il y a aussi la question de la sécurité pour nos clients.

Combien de temps pour sortir de la presqu'île en été ?
Pour attraper un avion, ça prend deux heures. Bien souvent quand on annonce cela à un client, il ne veut pas nous croire. Il m'est arrivé d'encourager certains clients à prendre le tire-bouchon quand nous étions bloqués. Pour ce qui est des clients qui ont besoin de nos services pour des soins, les centres hospitaliers sont compréhensifs, ils proposent des rendez-vous en dehors des heures critiques, plutôt très tôt le matin.

Vous avez personnellement trouvé une alternative ?
Nous avons sollicité un agrément auprès de la préfecture pour lancer un service de moto taxi pour nos clients d'affaires. Face à nos difficultés, l'agrément nous a été accordé. C'est une alternative qui a de l'avenir. Nous avons démarré cet été, cela a bien marché. Et, pour ne pas pénaliser nos clients, la course n'est pas plus élevée. Même si l'investissement pour nous n'est pas le même. Nous prévoyons d'acheter une 2 e moto pour la prochaine saison.

Le Télégramme - 07/07/2010

Rencontre. Robert, le Taxi, c'est sa vie !
Le Télégramme - 7 juillet 2010

Depuis 26 ans, il conduit son taxi sur la presqu'île de Quiberon. Autant dire qu'il connaît la région comme sa poche et que derrière le volant de sa voiture, il en a vu des vertes et des pas mûres. Il en a trimbalé du monde dans son taxi. Robert Névo, ancien chauffeur de bus, s'est installé comme chauffeur de taxi à Saint-Pierre-Quiberon en 1984. Une entreprise familiale, puisque sa femme Michèle travaille avec lui et que son fils David a aujourd'hui repris le flambeau, ou plutôt, le volant.

Taxi de Nuit
Et c'est un volant chargé d'histoire que le fiston a récupéré, car avec sa longue carrière, Robert, des histoires, il en a à raconter. «Lorsque j'ai commencé, la majeure partie de ma clientèle était plutôt aisée et venait séjourner à la thalasso, se souvient Robert, des gens que j'allais récupérer parfois jusqu'à Paris». Aujourd'hui, le métier a un peu changé. «Depuis quelques années, nous sommes obligés de diversifier notre activité, notamment vers le transport médicalisé».

Anecdotes & «People»
Robert est un des rares taxis de la presqu'île à circuler la nuit. Il côtoie les noctambules de la presqu'île. «Il existe un vrai problème avec l'alcool, notamment chez les jeunes. Avec tout ce que cela peut amener comme conséquences». David Nevo, le fils, explique d'ailleurs que la famille a dû prendre des mesures préventives. «Pour éviter que les gens ne partent sans payer ou nous fassent des chèques en bois, nous n'acceptons plus les chèques et le paiement de la course est à effectuer au départ de la prise en charge». Au-delà du quotidien pas toujours facile et du métier qui se diversifie, restent des rencontres et des anecdotes parfois rocambolesques que Robert raconte avec un plaisir non dissimulé. «Une fois j'ai été appelé pour aller chercher un certain ?Monsieur Roméo?, à Paris. Quelle ne fut pas ma surprise en constatant que, le ?Roméo? en question était un Yorkshire qui ne supportait pas l'avion et que sa maîtrise avait décidé de faire venir par la route ». Et puis, il y a la ribambelle de stars que le chauffeur a eue à l'arrière de sa voiture, de Laurent Voulzy à François Mitterrand. Mais Robert n'a pas l'âme d'un Paparazzi et n'oublie pas tous les touristes qu'il a transportés. «Finalement, je suis bien souvent leur premier contact avec la presqu'île. Je leur donne des conseils pour mieux découvrir la région».

Guide touristique
Et c'est d'ailleurs à cette activité que Robert veut se consacrer maintenant. Des virées touristiques avec la double casquette de chauffeur et de guide. À n'en pas douter, les visites risquent d'être épiques, riches en anecdotes qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

Pratique
Taxis Nevo, tél.06.07.09.01.27 ; www.taxi-quiberonnais.com


Le Télégramme - 05/04/2010

Transport. La bonne humeur du taxi du jeudi
Le Télégramme - 5 avril 2010

Jeudi dernier, elles étaient cinq dans la voiture de Robert Névo, mais certains jours, le nombre des passagers peut être plus important. Depuis plusieurs années, la municipalité a mis en place ce service de transport pour les personnes sans moyen de locomotion. Il est très apprécié. Elles habitent Kerhostin, Penthièvre, Le Rohu, et elles sont maintenant habituées à prendre place dans le van de Robert Névo. On peut parler au féminin, car les hommes ne semblent pas vouloir profiter du taxi pour venir faire un tour au marché! Au fil de temps, les liens se sont noués et chacun connaît sa place dans le véhicule: «On s'assoit en fonction de notre lieu de résidence, explique l'une des passagères du jeudi. Celles qui descendent en dernier vont dans le fond».


Garder son autonomie

Toutes expliquent que ce service est un excellent moyen de garder leur autonomie : «On ne dépend plus des voisins ou de la famille. Nous avons plaisir à venir au marché. On se retrouve ainsi toutes les semaines. On discute». Ce service de transport collectif est financé en grande partie par la municipalité, car seulement 3EUR sont demandés à chaque utilisateur. Ce taxi peut desservir tous les villages de la commune à des horaires bien définis, en accord avec les personnes intéressées. Il suffit de s'inscrire en mairie.